Entrez le nom de la nouvelle playlist

 

t f r
^

ALDOUS HARDING – Hunter

Folk rayonnante et intimiste pour ce mood of the day… Une petite douceur enivrante, sublimée par les cordes et une voix magique… ♡

Avec sa folk délicate aux accents bucoliques, ses textes imprégnés d’une douce mélancolie et sa voix pure touchée par la grâce et reconnaissable à son petit accent, qui rappelle d’ailleurs celle de son illustre aînée Joan Baez ou encore celle de Julia Stone, Aldous Harding fait une entrée discrète mais remarquée sur le devant de la scène folk.

Originaire de Lyttelton, un petit village portuaire en Nouvelle Zélande, la jeune songwriteuse, chanteuse et guitariste s’apprête à sortir le 11 septembre son premier album éponyme sur le label australien Spunk Records. Un petit bijou bohème et intimiste composé de 9 ballades tantôt écorchées, tantôt lumineuses, mais toutes capables de vous retourner la tête et le coeur à grands coups de nostalgie et des jolis souvenirs furtifs qui vont avec…

La douceur, la sincérité et la bienveillance qui se dégagent de ses compositions font un bien fou à l’âme, et vous réconcilierait presque avec le genre humain. Un album d’une beauté rare du début à la fin, avec cependant un gros coup de coeur pour les deux titres d’ouverture – Stop Your Tears (moods folk & sweet) et Hunter – ainsi que pour son titre de fin Titus Alone (moods folk & acoustic).

Après quelques dates européennes au printemps dernier, Aldous Harding sera à l’affiche du Festival BigSound à Brisbane le 9 septembre et se produira au Junk Bar à Ashgrove, toujours en Australie, le 11 septembre prochain.

«
 
»

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon

Reply