Entrez le nom de la nouvelle playlist

 

t f r
^

HANNAH WILLIAMS & THE AFFIRMATIONS – Dazed and Confused

Soul électrique aux accents bien psyché pour ce mood of the day… Une cover d’un classique rock des sixties toute en puissance vocale et en groove cuivré, la classe british en plus… ^^

Une fois n’est pas coutume, cette semaine c’est Soul Thursday vu que ce soir à la Cave aux Poètes à Roubaix, c’est la grande Hannah Williams, tornade Soul made in UK encensée dès ses débuts par les regrettés Soul Masters qu’étaient Sharon Jones et Charles Bradley, qu’on retrouve à l’affiche d’une saison captivante. Et forcément vu le background de la demoiselle, on a hâte de la voir en live ! Il faut dire que nous aussi on la suit avec ferveur depuis son premier album, A Hill Of Feathers paru fin 2012 chez les milanais de Record Kicks (mood of the day du 21 décembre 2012). Un label dont on vous parle régulièrement (Tanika Charles, Martha High, Marta Ren & The Groovelvets, Calibro 35…) et pour cause si on devait le définir en quelques mots, on vous dirait que c’est la version italienne de l’écurie Daptone, mythique épicentre new-yorkais du revival Soul. Autrement dit du lourd en termes de groove millésimé et de Soul old school, condensé à l’occasion des 15 ans du label dans une compilation à paraître le 18 mai prochain.

Dorénavant accompagnée du combo funky de Bristol The Affirmations, Hannah Williams a sorti fin 2016 son deuxième album, l’excellent Late Nights & Heartbreak, sur lequel elle confirme haut la main sa place d’étoile montante de la Soul Music (mood of the day du 13 janvier 2017). Dotée d’une voix aussi puissante que bouleversante, façonnée depuis l’enfance (elle chantait dans la chorale de l’église de son père pasteur passionné de musique), la diva britannique a le don de vous dresser les poils, balayant avec brio une palette d’émotions brutes, entre amour et rage.

Produit par l’emblématique batteur et producteur anglais Malcolm Catto (The Heliocentrics, Madlib, Quantic, DJ Shadow, Mulatu Astatke…), ce deuxième opus déborde de groove, d’énergie et de classe old school du début à la fin, tandis que la belle complicité qui unit Hannah à ses musiciens impressionne, que ce soit à travers ses balades (In Your Arms, Another Sunrise, Your Luck Can Change) ou ses petites bombes funky, voire psychédéliques comme sur cette incroyable reprise de Dazed and Confused, titre écrit par Jake Holmes en 1967 et popularisé par Led Zeppelin deux ans plus tard (mood rock 60-70’s).

Hannah Williams se produit ce soir à Roubaix et enchaînera les dates jusque septembre. Elle sera par exemple en concert le 4 mai à Amsterdam, le 12 à Bristol, le 5 juillet à Londres ou le 13 à Rotterdam. Toutes les dates en détail ICI.

«
 

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon

Reply