Entrez le nom de la nouvelle playlist

 

t f r
^

IBEYI – Away Away

Choeurs soulful, percus, force & joie de vivre pour ce mood of the day… Une superbe invitation à profiter de la vie malgré les épreuves et le temps qui file… ★

Elles nous avaient sacrément manqué les frangines Diaz… La dernière (et troisième) fois qu’on vous parlait des jumelles d’Ibeyi, c’était le 17 septembre 2015 à l’occasion de la sortie du clip de Stranger/Lover, l’un des extraits de leur somptueux premier album éponyme sorti en février 2015 via le fameux label londonien XL Recordings.

Après avoir envoûté le monde entier avec leurs rythmes métissés, leurs harmonies vocales mystiques et solaires et leurs chants à deux voix – principalement en anglais mais aussi en Yoruba, une langue parlée à Cuba et léguée en guise d’héritage, comme le goût des instrumentations percutantes, par leur père Miguel ‘Anga’ Díaz, conguero cubain connu pour avoir joué au sein du Buena Vista Social Club, qui s’éteignit alors qu’elles n’avaient que 11 ans -, Lisa-Kaindé et Naomi reviennent enfin avec une nouvelle petite perle afro-soul, annonciatrice d’un deuxième album imminent.

Sur des images débordantes de joie de vivre et de complicité fraternelle, elles nous livrent une ode à la vie pleine de good vibes et de finesse lucide, qui s’achève une fois encore sur un chant yoruba emprunté à la divinité Youruba Aggayu, connue pour la force et la fertilité qu’elle insuffle. On regrettera juste, même à toute petite dose, le recours à l’auto-tune, d’autant plus qu’elles n’ont pas besoin de ça pour faire mouche et nous épater…

A noter qu’Ibeyi sera bientôt en tournée en Europe et se produira par exemple le 30 septembre à l’EMB à Sannois, le 5 octobre à la Laiterie à Strasbourg, le 6 à l’Aéronef à Lille, le 11 à l’Etage à Rennes, le 12 au Stereolux à Nantes, le 19 octobre au Shoreditch Town Hall à Londres, le 3 décembre au Lido à Berlin ou encore le 5 au Paradiso à Amsterdam. Toutes les dates en détail ICI.

Paroles : 

Away away
Away away
Time is running
Though I’m young
Through my window
I see the day falling
Will the promise be held?
For at dawn I see the unfolding

I don’t give up
I don’t give up
I feel the pain, feel the pain
But I’m alive, I’m alive

Why should I be racing
Why should I be racing
My fate of flames, my fate of flames
Why should I be racing
Should I be racing
My fate of flames, my fate of flames

Away away

Aina wayeke Aina wayeke
Aina wayeke Aina wayeke
Ogoroiña agayu chola aina Wayeke, aina wayeke

Away away.

«
 
»

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon

Reply