Entrez le nom de la nouvelle playlist

 

t f r
^

OPEN MIKE EAGLE & PAUL WHITE – Smiling (Quirky Race Doc)

Instru aux p’tits oignons et rap faussement nonchalant pour ce mood of the day… Une belle virée hip hop dans les rues de New York, à la fois chill’ et militante… ★

On vous a déjà dit à quel point on kiffait Paul White, son travail de producteur, sa créativité éclectique comme sa personnalité attachante et touche-à-tout  ? Mais si rappelez-vous, on vous avait parlé de son quatrième solo ICI ou LA, et plus récemment, on vous avait aussi présenté son projet baptisé Golden Rules, en collaboration avec le MC originaire de Floride Eric Biddines (mood of the day du 1er octobre 2015). Bref, quand il s’agit de combiner bons beats et samples inspirés, et de produire des instrus hip hop tout en finesse, pas de doute, Paul White est l’homme de la situation. Pas étonnant donc que plusieurs pointures du rap US, comme Danny Brown, Homeboy Sandman, Guilty Simpson ou Yasiin Bey aka Mos Def, font régulièrement appel à ses services de producteur à l’oreille et à l’inspiration affûtées.

Cette fois c’est aux côtés d’Open Mike Eagle, alias Michael Eagle II, MC originaire de Chicago aujourd’hui basé à Los Angeles, et membre actif de l’excellent label Mello Music Group chez qui il a d’ailleurs sorti en 2014 son dernier album solo, Dark Comedy, qu’on retrouve le producteur londonien. Les deux artistes, unis par leur passion commune pour la diversité et l’élargissement des frontières du genre, ont publié ensemble en mars dernier l’album Hella Personal Film Festival, enregistré dans les studios Office/Space à Londres, sur lequel le rap underground et conscient de l’un se marie à merveille aux prods subtiles et old school de l’autre, pour un album au groove psychédélico-funky imparable, où Hemlock Ernst et Aesop Rock viennent même poser leur flow.

Coup de coeur pour Smiling (Quirky Race Doc), qui derrière une apparente décontraction cache un texte beaucoup plus sombre et plus profond sur la difficulté d’être un homme noir aujourd’hui aux Etats-Unis, dénonçant le manque accru d’égalité et de perception dans le contexte puant que le pays (tout comme l’Europe) connait actuellement… Un sujet sensible et pourtant brillamment mis en rimes et en beats.

«
 
»

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon

Reply