Entrez le nom de la nouvelle playlist

 

t f r
^

SEXWITCH – Helelyos

Esprit tribal, transe et incantation psychédélique pour ce mood of the day… Une cover aux allures de trip mystico-chamanique, servie par une voix ensorcelante… ★

Alors qu’on commençait à désespérer quant au retour de la belle et magnétique Natasha Khan, aka Bat For Lashes, trois ans après son troisième album baptisé The Haunted Man – et ce, malgré sa collaboration en 2013 avec le petit génie électro londonien Jon Hopkins sur Garden’s Heart ou sa petite contribution vocale sous forme d’écho spectral sur le titre The Selfish Giant, extrait de l’album solo de Damon Albarn (2014) – voilà que l’artiste anglo-pakistanaise vient de dévoiler Helelyos, fruit d’un projet parallèle aux faux airs de ‘supergroupe’, teasé il y a quelques jours via Instagram par le biais d’un petit jeu de pendu énigmatique.

Ce n’est donc pas un nouvel album solo que nous présente Natasha Khan mais un projet à 3, échafaudé avec le groupe de rock psyché anglais Toy et son ami de longue date Dan Carey, producteur, compositeur et ingé son emblématique Outre-Manche qui compte à son actif une belle série de références en studio (Bat For Lashes, Toy, The Kills, Emilian Torrini, Hot Chip, Bloc Party,  Tame Impala, Franz Ferdinand…). La petite bande avait déjà balancé en 2013 The Bride, un premier titre collaboratif enregistré à l’occasion de la compilation de reprises Zendooni : Funk, Psychedelia and Pop from the Iranian Pre-Revolution, sortie à l’époque sur le label Speedy Wunderground en édition limitée à 250 vinyles.

Une expérience qui a vite pris l’allure d’une révélation puisque le combo anglais réitère l’exercice à son compte avec Helelyos, premier extrait de leur album éponyme à paraître le 25 septembre prochain via The Echo Label Limited. Au menu, 6 reprises aux effluves tribales et psyché de chansons folkloriques d’origine iranienne, marocaine, américaine ou thaïlandaise, comme sur Helelyos où ils revisitent façon incantation électrisante et envoûtante l’oeuvre de l’artiste iranien Zia Atabi.

Après un premier concert ce week end à l’occasion du Festival Green Man au Pays de Galles, Sexwitch se produira au Xoyo à Londres le 29 septembre.

Crédit Photo : Mike Hughes

«
 
»

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon

Reply