Entrez le nom de la nouvelle playlist

 

t f r
^

The Limiñanas feat. Bertrand Belin – Dimanche (Laurent Garnier Remix)

Rock psyché sauce électro pour ce mood of the day… Une virée hypnotique à travers les grands espaces, la classe en plus… Hit the road !

Malgré notre fâcheuse tendance actuelle à confondre les jours, on vous rassure, on a bien conscience qu’on est déjà mardi (ouais déjà… ), et qu’en plus on est sacrément à la bourre pour vous parler du nouvel album de The Limiñanas, alias Lionel et Marie Limiñana, alors qu’on ne compte plus le nombre de fois où on a appuyé sur ‘repeat’ depuis qu’on a entre les mains Shadow People, cinquième opus du duo perpignanais qui a le don pour vous souffler des envie de grands espaces, voire de machine à remonter dans le temps, petits hippies dans l’âme que nous sommes (mood of the day du 14 novembre 2013).

Ils se sont rencontrés au lycée, ont sauté le pas musicalement en 2009, ont sorti leur premier album l’année suivante, et après la parution de Malamore en 2016, quel bonheur de retrouver aussi vite les catalans, qui plus est en excellente compagnie, puisque c’est Anton Newcombe, leader charismatique, perché et prolifique du groupe américain The Brian Jonestown Massacre (mood of the day du 20 mai 2013), qui a coproduit à Berlin ce nouvel album dispo depuis mi-janvier chez Because Music, et a même posé sa voix sur l’enivrant Istambul is Sleepy (moods rock & road trip). Une collaboration née au détour d’un tweet envoyé par le californien il y a 2 ans (‘We should be friends. I want to record with you’), qui sonne comme une évidence, tant les univers des uns et de l’autre fleurent bon les effluves psychédéliques, la coolitude puissance 10 et les orchestrations toutes en finesse rock, en percus et en guitares narcotiques.

Dix titres qui se révèlent incontournables pour tous les fans du genre, où l’on retrouve également en guests de choix Emmanuel Seignier sur Shadow People (moods rock français & road trip), Peter Hook, bassiste de Joy Division et ex-membre de New Order déjà présent sur le précédent album sur The Gift, et Bertrand Belin, artiste français à la plume et à la voix envoûtantes sur ce fameux Dimanche.

Alors forcément quand on tombe sur ce remix de Laurent Garnier, l’un de nos petits chouchous toutes catégories confondues (mood of the day du 17 septembre 2016) que le couple a rencontré à Lourmarin en 2017 à l’occasion de son festival Yeah !, ça fait tilt (encore un peu plus) et ce cinquième album de The Limiñanas grapille encore des points pour d’ores et déjà figurer en bonne place dans notre Top de l’année. Entre les paroles hypnotisantes de Belin (‘J’ai une amie, Vicky, mais son vrai nom est Suzie. On l’appelle Sue, je l’appelle Vi… Comme la Vie’), l’esprit psyché originel de The Limiñanas et les beats techno de Garnier, on se dit que finalement dans ces conditions le dimanche ça a du bon… ^^

A noter que The Limiñanas sont actuellement en pleine tournée. Ils se produiront à l’Espace Paul B à Massy le 9 mars, à l’Aéronef à Lille le 10, au Rockstore à Montpellier le 15, à la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand le 16, au Trianon à Paris le 29, au Confort Moderne à Poitiers le 31 mars ou encore au Bikini à Ramonville-Saint-Agne le 26 avril… Toutes les dates en détail ICI !

«
 

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon

Reply