Entrez le nom de la nouvelle playlist

 

t f r
^

TRICKY FEAT. FRANCESCA BELMONTE – New Stolen

Ambiance rouge pourpre et Trip Hop magnétique à 2 voix pour ce mood of the day… Une pépite revisitée, hypnotique et électrisante à souhait…

C’est sans conteste l’un des plus beaux albums de cette année, et pour cause le treizième album de Tricky, Ununiform sorti le 22 septembre dernier sur son propre label False Idols via !K7 Music, renoue tout en finesse avec les racines du Trip Hop made in Bristol, dark et vénéneuses, envoûtantes et langoureuses, et marque un véritable retour aux sources du Bad Boy, qu’on retrouve presque assagi, en tout cas moins torturé à l’aube de la cinquantaine.

Composé en grande partie à Berlin, où Tricky, alias Adrian Thaws, réside depuis trois ans, au calme, loin de son cercle d’intimes et donc des distractions et autres tentations, là où il a repris des habitudes saines et où il va résolument mieux, l’album compte 13 titres aux tonalités et aux atmosphères changeantes, tantôt délicates tantôt tumultueuses, dont 4 ont même été enregistrés à Moscou, « sa ville préférée au monde ». L’occasion pour lui de réaliser un souhait qui lui tenait à coeur depuis longtemps, collaborer avec un rappeur russe, et c’est au final trois artistes locaux qu’il y a conviés, Scriptonite, Vasiliy Vakulenko et Smoky Mo, en plus de la belle brochette d’artistes féminines chères à l’artiste comme l’indétrônable Martina Topley-Bird, sa toute première muse et la mère de sa fille, l’actrice Asia Argento qu’il a fréquentée pendant un an lorsqu’il vivait à Los Angeles, Francesca Belmonte, sa dernière fidèle collaboratrice dont il a même coproduit le premier album solo (mood of the day du 27 janvier 2015), ou encore Mina Rose, chanteuse londonienne à l’univers métissé, entre trip hop, dub et hip hop, que l’on retrouve sur les très contrastés Dark Days et Running Wild (moods sweet & trip hop).

On vous en avait (forcément) parlé avant sa sortie, à l’occasion de la mise en ligne de son somptueux premier extrait, The Only Way (mood of the day du 8 juin 2017), mais on n’attendait qu’une chose, que l’un des nos coups de coeur de l’album – et ils sont nombreux ! – fasse son apparition sur la toile pour en remettre une petite couche… On pensait à la sublime reprise par Avalon Lurks de Hole, le groupe grunge de Courtney Cox qui en 1994 nous livrait son Doll Parts (mood grungy), mais cette nouvelle version revisitée de Stole de Francesca Belmonte (mood trip hop), rebaptisée pour l’occasion New Stolen, est l’occasion toute trouvée… Rien à redire, la symbiose vocale entre Tricky et l’artiste italienne sur les beats plus percutants et affûtés que sur l’original est juste à tomber.

A noter que Tricky sera en concert le 15 décembre à l’Elysée Montmartre à Paris et le lendemain à la Laiterie à Strasbourg… Nous on croise tout ce qu’on a pour qu’une prochaine série de dates lui fasse faire un détour par Lille en 2018… On y croit ! ^^

«
 
»

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon

Reply